Introduction

S

e séparer ou non, demander pourquoi telle ou telle somme a disparue, sont des dilemmes très fondamentaux et souvent peu interrogés par les professionnels qui interviendront ensuite. La réalité est là : ces décisions sont difficiles à prendre ; peu d’outils existent pour se positionner. J’ai écrit ces quelques pages pour que vous disposiez de quelques bases.

La question centrale est la suivante : vaut-il mieux le statu quo ou faire quelque chose ?

« Faire quelque chose » — pas seulement Should I Stay or Should I go

Sous cette expression quelque peu triviale se cache un enjeu important et très concret : signifier à l’autre votre désaccord et en tirer les conclusions concrètes. Les pages suivantes illustrent la manière de procéder, mais elles ne peuvent être abordées tant que vous avez pris et assumé la décision fondamentale de faire changer les choses.

Jetez un regard objectif sur les perspectives d’amélioration ou de dégradation

Nous vous incitons à jeter un regard objectif sur les perspectives d’amélioration ou de dégradation de relations humaines en cas de statu quo complet. La plupart des difficultés liées à des facteurs temporaires se guérissent peu de temps après et les personnes savent d’elles-mêmes si la relation a survécu ; lorsque les difficultés s’enracinent et que les personnes concernées ne travaillent pas ensemble sur celles-ci, il n’existe en général pratiquement pas de chances d’amélioration, tout au plus de maintien de la relation tel quel.